Protéger l'enfance !

Septembre 2013

La protection de l’enfance

  • Venir en aide aux orphelinats les plus démunis

En Afrique, de nombreux enfants sont abandonnés à la naissance ou à l’adolescence lorsque leurs parents ne peuvent pas ou plus prendre soin d’eux. Le taux d’adoption par les familles locales est presqu’inexistant et les adoptions par les familles étrangères sont limitées dans certains pays d’Afrique. Aussi, les orphelinats ne désemplissent pas d’enfants abandonnés et l’impact quant aux conditions de vie se font ressentir négativement. La conjoncture économique et les conditions de vie dans ces pays rendent difficiles les conditions de prise en charge des orphelins, d’où la nécessité de leur venir en aide.

J-ADER, sensible à ce problème, a fait le choix de soutenir ces institutions. Pour y parvenir, elle organisera des collectes de fonds et l’argent récolté servira principalement à l’achat de denrées alimentaires, à l’octroi de soins médicaux et aux besoins vestimentaires sans oublier l’accès à l’éducation. 

  • Dénoncer la pédophilie pour mieux protéger

Dans le monde et plus particulièrement en Afrique, de nombreux enfants sont victimes d’abus sexuels. Quasi-absent des mœurs populaires il y a quelques décennies, le sujet commence à s’immiscer dans le débat public. La pédophilie sévit sur le continent africain mais on n’ose pas en parler, préférant évoquer le tourisme sexuel. Pourtant, elle existe bel et bien, brise des vies, des familles mais surtout l’innocence des enfants.

J-ADER, qui milite pour la protection de l’enfance, s’insurge contre la pédophilie et veut faire reculer ce fléau. Pour ce faire, l’association se liera à d’autres associations qui, comme elle, militent pour la même cause. Elle organisera des campagnes de sensibilisation et apportera son aide aux victimes de cette calamité.